Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Actes 28

Sur l’île de Malte

1 Une fois hors de danger, nous avons appris que notre îlel s’appelait Malte.

2 Les habitants, qui ne parlaient pas le grec, nous ont témoigné une bienveillance peu ordinairem. Ils ont allumé un grand feu et nous ont tous accueillis à sa chaleur, car il s’était mis à pleuvoir et il faisait froidn.

3 Paul avait ramassé une brassée de bois sec et il allait la jeter dans le feuo quand la chaleur en a fait sortir une vipère qui s’est accrochée à sa main.

4 En voyant l’animal suspendu à sa mainp, les habitants se disaient entre eux : – Pas de doute : cet homme est un criminel ! Il a pu échapper à la merq, mais la justice ne l’a pas laissé vivrer !

5 Cependant, Paul avait, d’une secousse, jeté l’animal dans le feu et ne ressentait aucun mals.

6 Tous s’attendaient à le voir enfler ou bien tomber subitement raide mort. Après une longue attente, voyant qu’il ne lui arrivait rien de fâcheux, ils ont changé d’avis et se sont mis à dire : – C’est un dieut.

7 Tout près de là se trouvait un domaine appartenant au premier personnage de l’île nommé Publius. Il nous a accueillis très aimablementu et nous a offert l’hospitalité pendant trois jours.

8 Or, son père était justement cloué au lit par la fièvre et la dysenterie. Paul s’est rendu à son chevet, a priév en lui imposant les mainsw, et l’a guérix.

9 Après cela, tous les autres malades de l’île venaient le voir et ils étaient guéris, eux aussi.

10 Cela nous a valu toutes sortes de marques d’honneury et, quand est venu le moment de reprendre la mer, on a pourvu à tous les besoinsz de notre voyage.

L’arrivée à Rome

11 C’est seulement trois mois plus tard que nous sommes repartis à bord d’un bateau d’Alexandriea, à l’emblème de Castor et Polluxb, qui avait passé l’hiver dans un port de l’île.

12 Nous avons fait escale pendant trois jours à Syracuse.

13 De là, nous avons longé la côte jusqu’à Reggio. Le lendemain, le vent du sud s’est levé et, en deux jours, nous avons gagné Pouzzoles.

14 Dans cette ville, nous avons trouvé des frèresa qui nous ont invités à passer une semaine avec euxb. Et c’est ainsi que nous sommes allés à Rome.

15 Les frères de cette villec, qui avaient eu de nos nouvelles, sont venus à notre rencontred jusqu’au Forum d’Appius et aux Trois-Tavernes. Quand Paul les a vus, il a remercié Dieu et a pris couragee.

16 Après notre arrivée à Romef, Paul fut autorisé à loger dans un appartement personnel, sous la garde d’un soldatg.

Paul, témoin de Jésus-Christ à Rome

17 Au bout de trois joursh, il invita les chefs des *Juifsi à le rencontrer. Quand ils furent réunis chez lui, il leur dit : – Mes frèresj, bien que je n’aie rien fait de contraire aux intérêts de notre peuplek, ni aux traditions de nos ancêtresl, j’ai été arrêté à *Jérusalem et livré entre les mains des Romainsm.

18 Ceux-ci, après enquêten, voulaient me relâchero parce qu’ils n’avaient trouvé aucune raison de me condamner à mortp.

19 Mais, comme les Juifs s’y opposaient, je me suis vu contraint d’en appeler à l’empereurq, sans pour autant vouloir accuser mes compatriotes.

20 Et c’est ce qui explique que je vous aie invité à venir me voir et vous entretenir avec moi : car c’est à cause de l’espérance d’*Israëlr que je porte ces chaîness.

21 Les Juifs lui répondirent : – En ce qui nous concerne, nous n’avons reçu aucune lettre de *Judée à ton sujet, et aucun de nos frèrest n’est venu de là-bas pour nous faire un rapport ou pour nous dire du mal de toi.

22 Mais nous pensons devoir t’entendre exposer toi-même ta pensée. Quant à la secteu dont tu fais partie, nous savons qu’elle rencontre partout une sérieuse oppositionv.

23 Ils fixèrent donc un autre rendez-vous et, au jour convenu, revinrent chez lui, encore plus nombreux que la première fois. L’entretien dura du matin jusqu’au soir. Paul leur exposa sa doctrine : il leur annonça le règne de Dieuw et, en s’appuyant sur la *Loi de *Moïse et les paroles des *prophètesx, il cherchait à les convaincre au sujet de Jésusy.

24 Les uns se laissèrent persuader par ses paroles, mais les autres refusèrent de croirez.

25 Au moment de quitter Paul, ils n’étaient toujours pas d’accorda entre eux et Paul fit cette réflexion : – Elles sont bien vraies ces paroles que le Saint-Esprit a dites à vos ancêtres, par la bouche du prophète *Esaïeb :

26 Va trouver ce peuple et dis-lui : Vous aurez beau entendre, | vous ne comprendrez pas ; vous aurez beau voir, | vous ne saisirez pasc.

27 Car le cœur de ce peuple est devenu insensibled, ils ont fait la sourde oreille | et ils se sont bouché les yeux, de peur que leurs yeux ne voient, | que leurs oreilles n’entendent, de peur qu’ils ne comprennent, qu’ils ne se tournent vers moi | et que je ne les guérissee.

28 Et Paul ajouta : – Sachez-le donc : désormais ce salut qui vient de Dieuf est maintenant apporté aux païensg ; eux, ils écouteront ce messageh.

29 [Lorsque Paul eut dit cela, les Juifs s’en allèrent en discutant vivement entre eux]

30 Paul resta deux années entières dans le logement qu’il avait loué. Il y recevait tous ceux qui venaient le voira.

31 Il proclamait le règne de Dieub et enseignait, avec une pleine assurancec et sans aucun empêchementd, ce qui concerne le Seigneur Jésus-Christe.