Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Actes 19

Paul à Ephèse

1 Pendant qu’Apolloss se trouvait à Corinthet, Paul, après avoir traversé la région montagneuse d’Asie mineure, descendit à Ephèseu. Il y rencontra un petit groupe de *disciples et leur demanda :

2 – Avez-vous reçu le Saint-Espritv quand vous êtes devenus croyants ? Ils lui répondirent : – Nous n’avons même pas entendu dire qu’il y ait un Saint-Espritw.

3 – Quel baptême avez-vous donc reçu ? poursuivit Paul. – Celui de Jean-Baptistex, lui répondirent-ils.

4 – Oui, reprit Paul, Jean baptisaity les Israélites pour indiquer qu’ils *changeaient de vie, mais il leur disait aussi de croire en celui qui viendrait après lui, c’est-à-dire en Jésusz.

5 Après avoir entendu cela, ils furent baptisés au nom du Seigneur Jésusa.

6 Paul leur imposa les mainsb et le Saint-Esprit descendit sur euxc : ils se mirent à parler dans diverses languesd et à *prophétisere.

7 Il y avait là environ douze hommes.

8 Paul se rendit ensuite à la *synagoguef où, pendant trois mois, il prit la parole avec une grande assuranceg ; il y parlait du règne de Dieuh et s’efforçait de convaincre ses auditeurs.

9 Mais un certain nombre de *Juifs s’endurcissaient et refusaienti de se laisser convaincre : en pleine assemblée, ils tinrent des propos méprisants au sujet de la voie du Seigneura. Alors Paul se sépara d’eux et prit à part les disciplesb qu’il continua d’enseigner tous les jours dans l’école d’un nommé Tyrannus.

10 Cela dura deux ansc, si bien que tous les habitants de la province d’*Asied, tant Juifs que Grecs, entendirent la Parole du Seigneure.

11 Dieu faisait des miraclesf extraordinaires par les mains de Paul.

12 On allait jusqu’à prendre des mouchoirs ou du linge qu’il avait touchés pour les appliquer aux malades. Ceux-ci guérissaientg et les mauvais esprits s’enfuyaient.

13 Quelques Juifs, qui allaient de lieu en lieu pour chasser les démonsh, voulurent alors invoquer, eux aussi, le nomi du Seigneur Jésusj sur ceux qui étaient sous l’emprise d’esprits mauvais. – Par le nom de ce Jésus que Paul annonce, disaient-ils, je vous ordonne de sortir.

14 Ceux qui agissaient ainsi étaient les sept fils d’un certain Scéva, un chef des *prêtres juifs.

15 Mais l’esprit mauvais leur répondit : – Jésus ? Je le connais. Paulk, je sais qui c’est. Mais vous, qui êtes-vousl ?

16 Là-dessus, l’homme qui avait en lui le mauvais esprit se jeta sur eux, les maîtrisa et les malmena avec une telle violence qu’ils s’enfuirent de la maison, les vêtements en lambeaux, et couverts de blessures.

17 Cet incident fut connu de tous les habitants d’Ephèsem. Juifs et Grecs furent tous saisis de crainten, et le nom du Seigneur Jésus fut l’objet d’un grand respecto.

18 Beaucoup de ceux qui étaient devenus croyants venaient avouer et déclarer publiquement les pratiques auxquelles ils s’étaient livrés.

19 Et beaucoup de ceux qui avaient exercé la magiep apportèrent leurs livres de sorcellerie, les mirent en tas et les firent brûlerq aux yeux de tous. Leur valeur fut estimée à cinquante mille pièces d’argent.

20 C’est ainsi que la Paroler du Seigneur se répandait de plus en plus, grâce à la puissance du Seigneurs.

21 Après ces événements, Paul, poussé par l’Esprit, décida de se rendre à *Jérusalemt en passant par la *Macédoineu et l’Achaïev. – Après avoir été là-bas, dit-il, il faudra que je me rende aussi à Romew.

22 Il envoya deux de ses collaborateursx, *Timothéey et Erastez, en Macédoine, et resta lui-même encore quelque temps dans la province d’*Asiea.

Difficultés à Ephèse

23 A cette époque, la voie du Seigneurb fut l’occasion de troubles sérieux à Ephèse.

24 Un orfèvre, nommé Démétrius, fabriquait de petits temples d’Artémis en argent et procurait aux artisans de sa corporation des gains considérablesc.

25 Un jour, il les convoqua tous, ainsi que les ouvriers qui vivaient de la même industrie. Il leur dit : – Mes amis ! Vous savez bien que nous devons notre prospérité à l’exercice de notre métierd.

26 Or, vous voyez ce qui se passe – ou vous en entendez parler : non seulement à Ephèsee, mais dans presque toute la province d’*Asief, ce Paul a remué de grandes foules. Il les a persuadées que les divinités fabriquées par des hommes ne sont pas de vrais dieuxg.

27 Ce n’est pas seulement notre corporation qui risque d’être discréditée, mais le temple de la grande déesse Artémis lui-même pourrait y perdre toute sa renommée. Toute l’Asie et le monde entierh adore cette déesse et il n’en faudrait pas beaucoup pour qu’elle soit discréditée.

28 A ces mots, les auditeurs devinrent furieux et se mirent à scander : – Grande est l’Artémisi d’Ephèse !

29 Bientôt, toute la ville fut en effervescence. On s’empara de Gaïusa et d’Aristarqueb, deux Macédoniensc qui accompagnaient Paul dans son voyage, et l’on se précipita en foule au théâtre.

30 Paul voulait se présenter devant le peuple, mais les *disciplesd l’en empêchèrent.

31 Et même quelques hauts fonctionnaires de la province, qui le tenaient en amitiée, lui firent parvenir un message pour lui recommander de ne pas se rendre au théâtre.

32 Cependant, l’assemblée se tenait dans la plus grande confusion. Les gens hurlaient, mais personne ne criait la même chosef, et la plupart ne savaient pas pourquoi ils étaient venus.

33 Des gens de la foule expliquèrent l’affaire à un certain Alexandreg, que les Juifs avaient poussé en avant. Alexandre fit signe de la mainh qu’il voulait s’adresser au peuple pour prendre la défense de ses coreligionnaires.

34 Mais dès qu’on eut appris qu’il était Juif, tous se remirent à crier en chœur pendant près de deux heures : – Grande est l’Artémis d’Ephèsei !

35 A la fin, le secrétaire de la ville parvint à calmer le peuple : – Ephésiensj, dit-il, quel homme au monde ignore que notre cité d’Ephèse est la gardienne du temple de la grande Artémis et de sa statue tombée du cielk ?

36 C’est là un fait incontestable. Il faut donc vous calmer et ne rien faire d’irréfléchil.

37 Vous avez amené ici ces hommes, mais ils n’ont commis aucun sacrilègem dans le temple, ils n’ont dit aucun mal de notre déessen.

38 Si donc Démétrius et les artisanso de sa corporation ont des griefs contre quelqu’un, ils n’ont qu’à porter plainte en bonne et due forme ! Il y a des jours d’audience et des magistratsp pour cela.

39 Et si vous avez encore d’autres réclamations à formuler, on les examinera lors de l’assemblée légale.

40 Mais nous risquons de nous faire accuser de révolte pour ce qui s’est passé aujourd’hui, car nous ne pourrions donner aucune raison pour expliquer cette manifestation. Là-dessus, il ordonna à l’assembléeq de se disperser.