Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

Actes 12

La délivrance de Pierre

1 Vers la même époque, le roi *Hérodel se mit à maltraiter quelques membres de l’Eglise de *Jérusalem.

2 Il fit tuer par l’épéem *Jacques, le frère de Jeann.

3 Quand il s’aperçut que cela plaisait aux *Juifso, il fit aussi arrêter Pierre. C’était pendant les jours des « *Pains sans levainp ».

4 Lorsqu’on eut arrêté Pierre, il le fit mettre en prison et le plaça sous la garde de quatre escouades de quatre soldats chacune. Il voulait le faire comparaître devant le peuple après la *Pâqueq.

5 Pierre était donc sous bonne garde dans la prison. Mais l’Eglise priait ardemment Dieu en sa faveurr.

6 Or, la nuit qui précédait le jour où Hérode allait le faire comparaître, Pierre, attaché par deux chaîness, dormait entre deux soldatst, et devant la porte de la prison, des sentinelles montaient la garde.

7 Tout à coup, un *angeu du Seigneur apparut, et la cellule fut inondée de lumièrev. L’ange toucha Pierre au côté pour le réveiller : – Lève-toi vite ! lui dit-il. Au même instant, les chaînes lui tombèrent des poignetsw.

8 – Allons, poursuivit l’ange, mets ta ceinture et attache tes sandales ! Pierre obéit. – Maintenant, ajouta l’ange, mets ton manteau et suis-moi.

9 Pierre le suivit et sortit, sans se rendre compte que tout ce que l’ange faisait était réel : il croyait avoir une visionx.

10 Ils passèrent ainsi devant le premier poste de garde, puis devant le second et arrivèrent devant la porte de fer qui donnait sur la ville. Celle-ci s’ouvrit toute seuley. Ils sortirent et s’avancèrent dans une rue. Et soudain, l’ange le quitta.

11 Alors seulement, Pierre reprit ses espritsz et se dit : « Ah, maintenant je le vois bien, c’est vrai : le Seigneur a envoyé son angea et m’a délivréb des mains d’Hérode et de tout le mal que voulait me faire le peuple juif. »

12 Après réflexion, il se rendit à la maison de Marie, la mère de Jean appelé aussi Marcc. Un assez grand nombre de frères s’y étaient réunis pour prierd.

13 Il frappa au battant de la portee. Une jeune servante, appelée Rhode, s’approcha et demanda qui était là.

14 Elle reconnut la voix de Pierre et, dans sa joiea, au lieu d’ouvrir, elle se précipita pour annoncer : – C’est Pierre ! Il est là, dehors, devant la porte.

15 – Tu es folle, lui dirent-ilsb. Mais elle n’en démordait pas. – Alors, c’est son angec, dirent-ils.

16 Pendant ce temps, Pierre continuait à frapper. Ils ouvrirent, le virent et en restèrent tout étonnés.

17 D’un geste de la maind, Pierre leur fit signe de se taire, et il leur raconta comment le Seigneur l’avait fait sortir de prisone. Il ajouta : – Faites savoir tout cela à Jacquesf et aux autres frèresg. Ensuite, il repartit et se rendit ailleurs.

18 Quand le jour se leva, il y eut un grand émoi parmi les soldats : Où donc était passé Pierre ?

19 Hérode le fit rechercher, mais on ne le trouva nulle part. Alors, après avoir fait interroger les gardes, il ordonna leur exécutionh. Ensuite, il quitta la *Judée pour se rendre à *Césaréei où il passa quelque temps.

La mort du roi Hérode

20 Or, Hérode était en conflit avec les habitants de *Tyr et de Sidonj. Ceux-ci décidèrent ensemble de lui envoyer une délégation. Après s’être assuré l’appui de Blastus, son conseiller, ils demandèrent la paix, car leur pays était économiquement dépendant de celui du roik.

21 Au jour fixé, Hérode, revêtu de ses vêtements royaux, prit place sur son trône et leur adressa un discours en publicl.

22 Le peuple se mit à crier : – Ce n’est plus un homme qui parle. C’est la voix d’un dieum.

23 Au même instant, un *angen du Seigneur vint le frappero parce qu’il n’avait pas rendu à Dieu l’honneur qui lui est dûp. Dévoré par les vers, il expira.

24 Mais la Parole de Dieuq se répandait toujours plusr.

25 Barnabass et Saul, après avoir rempli leur missiont en faveur des croyants de Jérusalem, partirent en emmenant avec eux Jean surnommé Marcu.