Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

2 Samuel 12

Les reproches du prophète Nathan

1 L’Eternel envoya Nathana chez Davidb. Le prophète alla donc le trouverc et lui dit : – Dans une ville vivaient deux hommes, l’un riche et l’autre pauvre.

2 Le riche possédait beaucoup de moutons et de bœufs.

3 Le pauvre n’avait qu’une petite brebis qu’il avait achetée et qu’il élevait ; elle grandissait chez lui auprès de ses enfants, elle mangeait de son pain, buvait à son bol et couchait dans ses bras ; elle était pour lui comme une fille.

4 Un jour, un voyageur arriva chez l’homme riche, mais celui-ci ne voulut pas prendre une bête de ses troupeaux de moutons ou de bœufs pour préparer un repas au voyageur de passage. Alors il alla prendre la brebis du pauvre et la fit apprêter pour son hôte.

5 David entra dans une violente colère contre cet hommed. Il dit à Nathan : – Aussi vrai que l’Eternel est vivante, l’homme qui a fait cela mérite la mort !

6 Il restituera quatre fois la valeur de la brebisf pour avoir commis un tel acte et pour avoir agi sans pitié.

7 Alors Nathan dit à David : – Cet homme-là, c’est toig ! Voici ce que déclare l’Eternel, le Dieu d’Israël : « Je t’ai conféré l’onctionh pour t’établir roi d’Israël et je t’ai délivré de Saül.

8 Je t’ai livré la maison de ton seigneur Saüli, j’ai mis les femmes de ton seigneur dans tes bras et je t’ai établi chef sur Israël et sur Juda ; et si cela était trop peu, j’étais prêt à y ajouter encore d’autres dons.

9 Alors pourquoi as-tu mépriséj ma parole en faisant ce que je considère comme mal ? Tu as assassinék par l’épée Uriel le Hittite. Tu as pris sa femme pour en faire la tienne, et lui-même tu l’as fait mourirm par l’épée des Ammonites.

10 Maintenant, la violencen ne quittera plus jamais ta famille parce que tu m’as méprisé et que tu as pris la femme d’Urie le Hittite pour en faire ta femme. »

11 Voici ce que déclare l’Eternel : « Je vais faire venir le malheur contre toio, du sein même de ta famillep, je prendrai sous tes yeux tes propres femmes pour les donner à un autre, qui s’unira à elles au grand jourq.

12 Toi, tu as agi en cachetter ; mais moi j’exécuterai cela sous les yeux de tout Israël, au grand jours. »

13 David dit à Nathan : – J’ai péchét contre l’Eternel ! Nathan lui répondit : – Eh bien, l’Eternel a passéu sur ton péchév. Tu ne mourras pasw.

14 Toutefois, comme par cette affaire tu as fourni aux ennemis de l’Eternel une occasion de le mépriserx, le fils qui t’est né mourra.

Les conséquences de la faute de David

15 Nathan retourna chez lui. L’Eternel rendit gravement maladey l’enfant que la femme d’Urie avait donné à David.

16 Le roi implora Dieu en sa faveur, il s’imposa un jeûne et passa toute la nuit prostréz à terre.

17 Les hauts responsables du palais insistèrent auprès de lui pour qu’il se lève, mais il refusaa et ne consentit pas à manger avec euxb.

18 Au bout de sept jours, l’enfant mourut ; les serviteurs de David n’osaient pas lui annoncer la nouvelle car ils se disaient : – Quand l’enfant vivait encore, nous lui avons parlé, mais il n’a rien voulu entendre. Si nous lui annonçons maintenant que l’enfant est mort, il va faire un malheur !

19 Mais David s’aperçut que ses serviteurs chuchotaient entre eux, il comprit que l’enfant était mort et leur demanda : – L’enfant est-il mort ? Ils répondirent : – Il est mort.

20 Alors David se releva de terre, prit un bainc, se parfuma et changea de vêtementsd, puis il se rendit au sanctuaire de l’Eternel et se prosterna devant lui. Ensuite, il rentra chez lui, demanda qu’on lui prépare un repas et se mit à manger.

21 Ses serviteurs le questionnèrent : – Que signifie ta façon d’agir ? Tant que l’enfant était vivant, tu as jeûné et pleurée, et maintenant qu’il est mort, tu te relèves et tu manges ?

22 David leur répondit : – Tant que l’enfant vivait encore, j’ai jeûné et pleuré, car je me disais : « Qui saita ? Peut-être l’Eternel aura-t-il pitié, et laissera-t-il l’enfant en vieb. »

23 Maintenant qu’il est mort, pourquoi jeûnerais-je ? Est-ce que je peux le faire revenir à la vie ? C’est moi qui irai le rejoindrec, mais lui ne reviendra pas vers moid.

La naissance de Salomon

24 David consola Bath-Shébae sa femme, il alla vers elle et s’unit à elle. Elle eut de nouveau un fils qu’elle appela Salomonf, (le Pacifique). L’Eternel l’aima

25 et envoya le prophète Nathan adresser une parole de sa part à David. Aussi celui-ci appela l’enfant Yedidyag (Bien-aimé de l’Eternel), à cause de l’Eternel.

David s’empare de la capitale des Ammonites

26 Entre-temps, Joab attaqua Rabbah, la cité ammonite, et il s’empara de la ville royale.

27 Alors il envoya des messagers à David pour lui dire : – J’ai donné l’assaut à Rabba et je me suis même emparé du quartier d’en bas où se trouve la réserve d’eau.

28 Mainte-nant rassemble le reste de l’armée et viens toi-même assiéger la ville et t’en emparer. Il ne convient pas que ce soit moi qui la prenne et que tout l’honneur m’en revienne.

(1 Ch 20.1-3)

29 David rassembla donc tout le peuple et partit pour Rabba. Il donna l’assaut à la ville et s’en empara.

30 Il prit la couronnei qui se trouvait sur la tête de leur roi. Cette couronne, qui était tout en or, pesait une trentaine de kilos et était garnie d’une pierre précieuse. Elle vint orner la tête de David. Le roi emporta de la ville un immense butin.

31 Quant aux habitants, il les emmena et les affecta à diverses corvées pour manier la scie, les herses de fer et les haches de fer. Il en établit aussi comme mouleurs de briques. Il agit de même avec les populations de toutes les villes des Ammonitesj. Après cela, David et toute son armée rentrèrent à Jérusalem.