Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

2 Corinthiens 6

1 Aussi, nous qui travaillons ensemblei à cette tâche, nous vous invitons à ne pas laisser sans effet la grâce que vous avez reçue de Dieuj.

2 En effet, Dieu déclare dans l’Ecriture : Au moment favorable, j’ai répondu à ton appel, et au jour du salut, je suis venu à ton secoursk. Or, c’est maintenant, le moment tout à fait favorable ; c’est aujourd’hui, le jour du salutl.

3 Pour que notre ministère soit sans reprochea, nous évitons, en toute chose, de causer la chuteb de qui que ce soit.

4 Et voici comment nous nous recommandons nous-mêmes en toutes choses comme serviteurs de Dieuc : c’est en vivant avec une persévérance sans faille dans les détressesd, les privations, les angoissese,

5 dans les coupsf, les prisonsg, les émeutesh, dans les fatiguesi, les veilles, les jeûnesj,

6 c’est par la *pureték, par la connaissancel, par la patiencem, par la bonté, par l’Esprit Saintn, par l’amour sans feinteo,

7 par la Parole de véritép, par la puissance de Dieuq, c’est par les armes de la justicer, offensives ou défensives,

8 qu’on nous honore ou qu’on nous méprises, que l’on dise de nous du malt ou du bien. Et encore : on nous prend pour des imposteursu, mais nous disons la véritév,

9 on nous prend pour des inconnus, et pourtant on nous connaîtw bien, on nous prend pour des mourantsx, et voici nous sommes toujours en viey, on nous prend pour des condamnés, mais nous ne sommes pas exécutész,

10 on nous croit affligés, et nous sommes toujours joyeuxa, pauvres, et nous faisons beaucoup de richesb, dépourvus de toutc, alors que tout nous appartientd.

11 Chers Corinthiens, nous venons de vous parler en toute franchise, nous vous avons largement ouvert notre cœure :

12 vous n’y êtes pas à l’étroit, mais c’est vous qui faites preuve d’étroitessef dans vos sentiments.

13 Laissez-moi vous parler comme à mes enfantsg bien-aimés : rendez-nous la pareille ! Ouvrez-nous, vous aussi, votre cœurh !

La séparation d’avec le mal

14 Ne vous mettez pasi avec des incroyantsj sous un joug qui n’est pas celui du Seigneur. En effet, ce qui est juste peut-il s’unir à ce qui s’oppose à sa loi ? La lumière peut-elle être solidaire des ténèbresk ?

15 Le Christ peut-il s’accorder avec le diablel ? Que peut avoir en commun le croyantm avec l’incroyantn ?

16 Quel accord peut-il exister entre le *Temple de Dieu et les idolesa ? Car nous sommes, nous, le Templeb du Dieu vivantc. Dieu lui-même l’a ditd : J’habiterai et je marcherai au milieu d’euxe. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuplef.

17 C’est pourquoi : | Sortez du milieu d’eux, Séparez-vous d’eux, dit le Seigneurg. N’ayez pas de contact avec ce qui est impurh, alors je vous accueilleraii.

18 Je serai pour vous un père, et vous serez pour moi des filsj et des filles, dit le Seigneur, le Tout-Puissantk.