Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

2 Corinthiens 4

Un trésor dans des vases d’argile

1 Ainsi, puisque tel est le ministèrea que Dieu nous a confiéb dans sa bontéc, nous ne perdons pas couraged.

2 Nous rejetons les intrigues et les procédés indignese. Nous ne recourons pas à la ruse et nous ne falsifions pas la Parole de Dieuf. Au contraire, en faisant connaître la vérité, nous nous en remettons devant Dieug au jugement de tout hommeh.

3 Et si notre Evangilei demeure « voiléj », il ne l’est que pour ceux qui vont à la perditionk,

4 pour les incrédules. Le dieu de ce mondel a aveuglém leur espritn et les empêche ainsi de voir briller la lumière de la Bonne Nouvelle qui fait resplendir la gloire du Christo, lui qui est l’image de Dieup.

5 Ce n’est pas nous-mêmesq que nous mettons en avant dans notre prédicationr, c’est le Seigneur Jésus-Christs. Nous-mêmes, nous sommes vos serviteurst à cause de Jésusu.

6 En effet, le même Dieu qui, un jour, a dit : Que la lumière brille du sein des ténèbresv, a lui-même brillé dans notre cœurw pour y faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu qui rayonne du visage de Jésus-Christx.

7 Mais ce trésory, nous le portons dans les vases faits d’argilez que nous sommes, pour que ce soit la puissance extraordinaire de Dieua qui se manifeste, et non notre propre capacité.

8 Ainsi, nous sommes accablés par toutes sortesb de détresses et cependant jamais écrasés. Nous sommes désemparésc, mais non désespérésd,

9 persécutése, mais non abandonnésf, terrassés, mais non pas anéantisg.

10 Oui, nous portons toujours et en tout lieu, dans notre corps, la mort de Jésus, afin que la vie de Jésush soit, elle aussi, rendue manifeste par notre corpsi.

11 Car sans cesse, nous qui vivons, nous sommes exposés à la mort à cause de Jésusj, afin que la vie de Jésus soit aussi rendue manifeste par notre corps mortelk.

12 Ainsi, la mort fait son œuvre en nous, et la vie en vousl.

13 Nous sommes animés de ce même esprit de foim dont il est question dans cette parole de l’Ecriture : J’ai cru, voilà pourquoi j’ai parlén. Nous aussi nous croyons, et c’est pour cela que nous parlons.

14 Nous savons en effet que Dieu, qui a ressuscité le Seigneur Jésuso, nous ressuscitera aussi avec Jésusp, et nous fera paraître, avec vous, en sa présenceq.

15 Ainsi, tout ce que nous endurons, c’est à cause de vousr, pour que la grâce abonde en atteignant des hommes toujours plus nombreuxs, et qu’ainsi augmente le nombre des prières de reconnaissancet à la gloire de Dieu.

16 Voilà pourquoi nous ne perdons pas couragea. Et même si notre être extérieur se détériore peu à peu, intérieurementb, nous sommes renouvelésc de jour en jourd.

17 En effet, nos détresses présentese sont passagères et légères par rapport au poids insurpassable de gloiref éternelle qu’elles nous préparentg.

18 Et nous ne portons pas notre attention sur les choses visibles, mais sur les réalités encore invisiblesh. Car les réalités visibles ne durent qu’un tempsi, mais les invisibles demeureront éternellementj.