Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

2 Corinthiens 1

Salutation

1 Paul, *apôtrea de Jésus-Christ par la volonté de Dieub, et le frère *Timothéec, saluent l’Eglise de Dieud qui est à Corinthee ainsi que tous ceux qui appartiennent à Dieu dans l’Achaïe entièref.

2 Que la grâce et la paix vous soient données par Dieu notre Père et par Jésus-Christ le Seigneurg.

Prière de reconnaissance

3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christh, le Père qui est plein de bontéi, le Dieu qui réconfortej dans toutes les situationsk.

4 Il nous réconfortel dans toutes nos détresses, afin qu’à notre tour nous soyons capables de réconforterm ceux qui passent par toutes sortes de détresses, en leur apportant le réconfort que Dieu nous a apporté.

5 De même, en effet, que les souffrances du Christ surabondent dans notre vien, surabonde le réconfort qu’ilo nous donne.

6 Si donc nous passons par la détresse, c’est pour votre réconfort et votre salutp. Et si nous sommes réconfortés, c’est pour que vous receviez, vous aussi, du réconfort afin de pouvoir supporter les mêmes souffrances que nous enduronsq.

7 Et nous possédons à votre sujet une ferme espérance. Car nous savons que si vous avez part aux souffrancesr, vous avez aussi part au réconforts.

8 Il faut, en effet, que vous sachiezt, frères, quelle détresse nous avons connueu dans la province d’*Asiev. Nous étions écrasés, à bout de forces, au point même que nous désespérions de conserver la view.

9 Nous avions accepté en nous-mêmes notre condamnation à mort. Cela nous a appris à ne pas mettre notre *confiance en nous-mêmes, mais uniquement en Dieux qui ressuscite les mortsy.

10 C’est lui qui nous a délivrés d’une telle mortz et qui nous en délivrera encore. Oui, nous avons cette espérancea en lui qu’il nous délivrera encoreb,

11 et vous y contribuez en priantc pour nous. Ainsi, la grâce qu’il nous accorde en réponse aux prières de beaucoup, sera aussi pour beaucoup une occasion de remercierd Dieu à notre sujete.

LES PROBLÈMES DE RELATIONS ENTRE PAUL ET LES CORINTHIENS

L’ajournement de la visite de Paul

12 S’il est une chose dont nous pouvons être fiers, c’est le témoignage de notre consciencef ; il nous atteste que nous nous sommes conduits dans le monde, et tout spécialement envers vous, avec la sincéritég et la *puretéh qui viennent de Dieui, en nous fondant, non sur une sagesse purement humainej, mais sur la grâce de Dieuk.

13 Car ce que nous vous écrivons dans nos lettres ne veut pas dire autre chose que ce que vous pouvez y lire et y comprendre. Et j’espère que vous le comprendrez pleinement

14 – comme vous l’avez déjà compris en partie : vous pouvez être fiersa de nous, comme nous le serons de vous au jour de notre Seigneur Jésusb.

15 Persuadé que telle était votre pensée, je m’étais proposé de me rendre chez vousc en premier lieu, afin de vous procurer une double joied :

16 je comptais passer par chez vouse en allant en Macédoinef, puis revenir de Macédoine chez vous. Vous auriez alors pu m’aider à poursuivre mon voyageg vers la *Judéeh.

17 En formant ce projet, ai-je fait preuve de légèreté ? Ou bien mes plans seraient-ils inspirés par des motifs purement humainsi, en sorte que lorsque je dis « oui », cela pourrait être « non » ?

18 Aussi vrai que Dieu est digne de *confiancej, je vous le garantis : la parole que nous vous avons adressée n’est pas à la fois « oui » et « non ».

19 Car Jésus-Christ, le Fils de Dieuk, que moi-même comme *Silas et *Timothéel nous avons proclamé parmi vous, n’a pas été à la fois oui et non. En luim était le oui :

20 car c’est en lui que Dieu a dit « ouin » à tout ce qu’il avait promis. Aussi est-ce par lui que nous disons « oui », « amen », pour que la gloire revienne à Dieuo.

21 C’est Dieu, en effet, qui nous a fermement unis avec vous au Christp et qui nous a consacrés à lui par son onctionq.

22 Et c’est encore Dieu qui nous a marqués de son *sceaur, comme sa propriété, et qui a mis dans notre cœur son Esprits comme acompte des biens à venir.

23 Pourquoi donc ne suis-je pas encore revenu à Corinthet ? J’en prends Dieu à témoin sur ma vieu : c’est parce que je voulais vous ménager ;

24 notre rôle n’est pas de dominer sur votre foi, mais de collaborer ensemble à votre joie, car vous tenez fermes dans la foiv.