Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

1 Samuel 27

David se réfugie de nouveau chez les Philistins

1 David réfléchit et se dit : – Un jour ou l’autre, Saül finira bien par me tuer. Ce que j’ai de mieux à faire, c’est de m’enfuir pour de bon et de me réfugier au pays des Philistins, pour qu’il renonce à me traquer dans tout le territoire d’Israël ; ainsi j’échapperai à son emprise.

2 Là-dessus, David se mit en route avec ses deux femmesn Ahinoam de Jizréel et Abigaïl, femme de Nabal de Karmel, ainsi qu’avec ses six cents hommeso et leurs familles ; ils se rendirentp chez Akishq, fils de Maok, roi de Gath, et s’établirent là.

4 On informa Saül que David s’était enfui à Gath et il cessa de le poursuivre.

5 David dit à Akish : – Si tu acceptes de me faire une faveur, autorise-moi à m’installer dans un village quelconque de la campagne. Il n’y a pas de raison pour que ton serviteur réside dans la ville royale avec toi.

6 Alors Akish lui attribua ce même jour Tsiqlagr. C’est pourquoi Tsiqlag a appartenu jusqu’à ce jour aux rois de Juda.

7 David demeuras un an et quatre mois en Philistie.

Les razzias de David

8 Pendant ce temps, il faisait avec ses hommes des razzias, tour à tour, chez les Gueshourienst, les Guizriens et les Amalécitesu, des peuplades qui habitaient depuis très longtemps dans le pays qui s’étend en direction de Shourv jusqu’à la frontière de l’Egypte.

9 David ravageait cette contrée et ne laissait en view ni homme ni femme ; il ramenait brebis, chèvres et bœufs, ânes, chameaux et vêtements et, à son retour, se rendait chez Akish.

10 Quand Akish lui demandait : – Où avez-vous fait votre razzia cette fois-ci ? David répondait : – Dans le sud de Juda. Ou : Dans la partie sud du territoire des Yerahmeélitesa ou des Qéniensb.

11 Il ne laissait pas de survivant pour ne pas avoir à les amener à Gath, afin qu’ils ne rapportent pas les agissements de David. David suivit cette ligne de conduite pendant tout le temps qu’il séjourna en territoire philistin.

12 Akish comptait de plus en plus sur David, car il se disait : – Il s’est sûrement attiré la hainec d’Israël, son peuple, et il restera pour toujours à mon serviced.