Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

1 Rois 21

Le meurtre de Naboth

1 Quelque temps après ces événements, voici ce qui arriva : Nabothq, un habitant de Jizréel, possédait une vigner à Jizréel, près du palais d’Achab, roi de Samarie.

2 Achab fit à Naboth la proposition suivante : – Cède-moi ta vigne. Je voudrais en faire un jardin potager, car elle est juste à côté de mon palais. Je te donnerai en échange une vigne meilleure ou, si tu préfères, je t’en paierai la valeur en argent.

3 Mais Naboth répondit à Achab : – Que l’Eternel me garde de te céder la propriété héritéea de mes ancêtres !

4 Achab rentra chez lui, maussadeb et abattu, parce que Naboth de Jizréel lui avait dit qu’il ne lui céderait pas la propriété héritée de ses ancêtres. Il se jeta sur son lit, tourna le visage contre le mur et refusa de mangerc.

5 Sa femme Jézabel vint le trouver et lui demanda : – Pourquoi es-tu de si mauvaise humeur et refuses-tu de manger ?

6 Il lui répondit : – J’ai parlé à Naboth de Jizréel et je lui ai proposé de lui acheter sa vigne ou, s’il préférait, de l’échanger contre une autre. Mais il a répondu : « Je ne te céderai pas ma vigne ! »

7 Alors sa femme Jézabel lui dit : – Est-ce toi qui exerces la royauté sur Israël ? Allons ! Lève-toi, mange et réjouis-toi : la vigne de Naboth de Jizréel, je vais te la donnerd.

8 Elle écrivite des lettres au nom d’Achab, les scella du sceau royal et les fit porter aux responsables et aux magistrats de la ville où demeurait Naboth.

9 Dans ces lettres, elle leur ordonnait : « Proclamez un jour de jeûne. Installez Naboth au premier rang de l’assemblée

10 et faites asseoir en face de lui deux vauriensf qui l’accuseront d’avoir maudit Dieug et le roi ! Puis menez-le en dehors de la ville et tuez-le à coups de pierres. »

11 Les gens de la ville de Naboth, les responsables et les magistrats, concitoyens de Naboth, obéirent à l’ordre de Jézabel et firent ce qu’elle demandait dans les lettres qu’elle leur avait envoyées.

12 Ils proclamèrent un jeûneh et firent asseoir Naboth au premier rang de l’assemblée.

13 Les deux vauriens vinrent se placer en face de lui et se mirent à l’accuser devant tout le monde en disant : – Naboth a maudit Dieu et le roi ! Alors on le fit sortir de la ville et on le tuai à coups de pierres.

14 Puis les autorités de la ville envoyèrent dire à Jézabel : – Naboth a été exécuté à coups de pierres ; il est mort.

15 Lorsque Jézabel apprit que Naboth avait été lapidé et qu’il était mort, elle dit à Achab : – Lève-toi, va prendre possession de la vignej de Naboth de Jizréel qui a refusé de te la vendre, car Naboth n’est plus en vie ; il est mort.

16 Lorsqu’il entendit que Naboth était mort, Achab se mit en route pour se rendre à la vigne de Naboth de Jizréel afin d’en prendre possession.

Elie annonce le châtiment

17 Alors l’Eternel adressa la parole à Elie de Tishbé en ces termes :

18 Mets-toi en route, va trouver Achab, le roi d’Israël, qui vit à Samarie. En ce moment, il se trouve dans la vigne de Naboth où il est allé pour en prendre possession.

19 Tu lui parleras en ces termes : « Voici ce que déclare l’Eternel : Quoi ? Après avoir assassiné l’homme, tu prétends prendre possession de ses biensk ! » Tu ajouteras : « Voici ce que déclare l’Eternel : A l’endroit même où les chiens ont léché le sangl de Naboth, ils lécheront aussi le tienm. »

20 En voyant Elie, Achab s’écria : – Ah ! Te voilà, mon ennemin ! Tu m’as donc retrouvé ! Elie répondit : – Oui, je t’ai retrouvé parce que tu t’es venduo toi-même au mal en faisant ce qui déplaît à l’Eternel.

21 Eh bien, voici ce qu’il déclare : « Je vais te frapper d’un grand malheur : je te balaierai de la surface de la terre, toi et ta descendance, je retrancherai d’Israël tous les hommesp de ta famille, qu’ils soient esclaves ou hommes libresq.

22 Je traiterai ta familler comme celle de Jéroboam, fils de Nebath, et celle de Baésha, fils d’Ahiya, parce que tu m’as irrité et que tu as entraîné Israël dans le péchés. »

23 L’Eternel annonce aussi quelque chose concernant Jézabel : les chienst la dévoreront près du rempart de Jizréel.

24 Tout membre de ta famille, Achab, qui mourra dans la ville sera mangé par les chiensa, et celui qui mourra dans la campagne sera déchiqueté par les rapacesb.

25 En vérité, personne ne s’était jamais venduc au mal autant qu’Achab en faisant ce que l’Eternel considère comme mal. C’est que sa femme Jézabel l’y poussait.

26 Il agit de façon abominable en adoptant le culte des idoles, tout comme les Amoréensd que l’Eternel avait dépossédés en faveur des Israélites.

Achab s’humilie

27 Après avoir entendu les paroles d’Elie, Achab déchira ses vêtements en signe d’humiliation, il revêtit un habit de toile de sace à même la peau et refusa de manger ; la nuit, il dormait dans ce vêtement ; et le jour, il se traînait à pas lentsf.

28 Alors l’Eternel adressa de nouveau la parole à Elie de Tishbé. Il lui dit :

29 As-tu vu comment Achab s’est humiliég devant moi ? Puisqu’il s’est humilié ainsi, je ne ferai pas venir le malheur pendant sa vieh, mais c’est durant le règne de son filsi que j’amènerai la catastrophe sur sa famille.