Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

1 Pierre 3

Les femmes et leurs maris

1 Vous de même, femmes, soyez soumisesh chacune à son marii, pour que si certains d’entre eux ne croient pas à la Parole de Dieu, ils soient gagnésj à la foi sans parole, par votre conduite,

2 en observant votre attitude respectueusek et *pure.

3 Recherchez non pas la beauté que donne une parure extérieure : cheveux habilement tressés, bijoux en or, toilettes élégantesl,

4 mais celle qui émane de l’être intérieurm : la beauté impérissable d’un esprit doux et paisiblen, à laquelle Dieuo attache un grand prix.

5 Car c’est ainsi que se paraientp autrefois les saintes femmes qui plaçaient leur espérance en Dieuq, et elles étaient soumises à leur mari.

6 Tel était, par exemple, le cas de Sara : dans son obéissance à *Abraham, elle l’appelait : mon seigneurr]. C’est d’elle que vous êtes les filles, si vous faites le biens sans vous laisser troubler par aucune craintet.

7 Vous de même, marisu, vivez chacun avec votre femme en faisant preuve de discernement : elles ont une nature plus délicate. Traitez-les avec respectv : elles doivent recevoir avec vous la view que Dieu accorde dans sa grâce. Agissez ainsi afin que rien ne vienne faire obstacle à vos prièresx.

Faire le bien

8 Enfin, visez tous le même buta, partagez vos peines, aimez-vous comme des frères et des sœursb, soyez bonsc, soyez humblesd.

9 Ne rendez pas le male pour le mal, ni l’injure pour l’injuref. Répondez au contraire par la bénédictiong, car c’est à celah que vous avez été appelési, afin de recevoir vous-mêmes la bénédictionj.

10 Car, Celui qui veut aimer la vie et voir des jours heureux doit veiller sur sa langue | pour ne faire aucun malk | par ses paroles, et pour qu’aucun propos menteur | ne passe sur ses lèvres.

11 Qu’il fuie ce qui est mal | et fasse le bienl ; qu’il recherche la paix | avec ténacitém,

12 car les yeux du Seigneur | se tournent vers les justes : il tend l’oreille à leur prièren. Mais le Seigneur s’oppose | à ceux qui font le malo.

Etre prêt à défendre son espérance

13 D’ailleurs, qui vous fera du mal si vous vous appliquez avec zèle à faire ce qui est bienp ?

14 Et même s’il vous arrivait de souffrir parce que vous faites ce qui est juste, vous seriez heureuxq. Ne craignez pas les hommes, ne vous laissez pas troublerr.

15 Reconnaissez, dans votre cœur, le Seigneur – c’est-à-dire le Christ – comme le Saints ; si l’on vous demande de justifier votre espérancet, soyez toujours prêts à la défendreu,

16 avec humilité et respect, et veillez à garder votre consciencev *pure. Ainsi, ceux qui disent du malw de votre bonne conduite, qui découle de votre consécration au Christ, auront à rougir de leurs calomniesx.

17 Car il vaut mieux souffrir en faisant le bieny, si telle est la volonté de Dieuz, qu’en faisant le mal.

L’exemple par excellence

18 Le Christ lui-même a souffert la mort pour les péchésa, une fois pour toutesb. Lui l’innocent, il est mort pour des coupablesc, afin de vous conduire à Dieud. Il a été mis à mort dans son corpse mais il a été ramené à la vie par l’Espritf.

19 Par cet Esprit, il avait déjà prêché aux hommes maintenant prisonniersg du séjour des morts qui autrefois s’étaient montrés rebelles,

20 alors que Dieu faisait preuve de patienceh pendant que *Noé construisait le bateaui. Un petit nombre de personnes, huit en toutj, y furent sauvéesk à travers l’eau.

21 C’est ainsi que vous êtes *sauvésl maintenant, vous aussi : ces événements préfiguraient le baptême. Celui-ci ne consiste pas à laver les impuretés du corps, mais à s’engager envers Dieu avec une conscience purem. Tout cela est possible grâce à la résurrection de Jésus-Christ

22 qui, depuis son ascensionn, siège à la droiteo de Dieu, et à qui les *anges, les autorités et les puissances célestes sont soumisp.