Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

1 Jean 2

1 Mes chers enfantsc, je vous écris ceci afin que vous ne péchiez pas. Si, toutefois, il arrivait à quelqu’un de commettre un péché, nous avons un Défenseura auprès du Père : Jésus-Christb le justec.

2 Car il a apaisé la colère de Dieu contre nous en s’offrant pour nos péchésd – et pas seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entiere.

Le commandement d’aimer

3 Voici comment nous savonsf que nous connaissonsg le Christh : c’est parce que nous obéissons à ses commandements.

4 Si quelqu’un dit : « Je le connaisi » sans obéir à ses commandements, c’est un menteur et la vérité n’est pas en luij.

5 Celui qui observe sa Parolek montre par là qu’il aime vraiment Dieu de façon parfaitel. C’est ainsi que nous savons que nous sommes unis à luim.

6 Celui qui prétend qu’il demeure en Christ doit aussi vivre comme le Christ lui-même a vécun.

7 Mes chers amiso, ce n’est pas un nouveau commandement que je vous écris : il s’agit d’un commandement ancien que vous avez reçu dès le commencementp, et ce commandement ancien, c’est le message que vous avez entendu.

8 Mais en même temps, c’est un commandement nouveauq que je vous écris : sa nouveauté se manifeste vraiment en Christ et en vousr, car les ténèbres se dissipents et la lumièret véritable brilleu déjà.

9 Celui qui prétend être dans la lumière tout en détestant son frèrev, est encore dans les ténèbresw.

10 Celui qui aime son frère demeure dans la lumièrex, et par conséquent il est dans la lumière, aucun obstacle ne risque de le faire tombery.

11 Mais celui qui déteste son frèrez est dans les ténèbresa : il marche dans les ténèbres sans savoir où il va, parce que les ténèbres l’ont rendu aveugleb.

Enfants, pères et jeunes gens

12 Je vous écris ceci, enfantsc : vos péchés vous sont pardonnés à cause de ce que Jésus-Christd a fait.

13 Je vous écris ceci, pèrese : vous connaissez celui qui est dès le commencementa. Je vous écris ceci, jeunes gens : vous avez vaincub le diablec.

14 Je vous le confirme, enfantsd : vous connaissez le Pèree. Je vous le confirme, pères : vous connaissez celui qui est dès le commencementf. Je vous le confirme, jeunes gens : vous êtes fortsg, la Parole de Dieuh demeure en vousi et vous avez vaincu le diablej.

Face au monde mauvais et aux antichrists

15 N’aimez pas le mondek ni rien de ce qui fait partiel de ce monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour pour le Père n’est pas en luim.

16 En effet, tout ce qui fait partie du monde : les mauvais désirs qui animent l’homme livré à lui-mêmen, la soif de posséder ce qui attire les regardso, et l’orgueil qu’inspirent les biens matérielsp, tout cela ne vient pas du Père, mais du monde.

17 Or le monde passeq avec tous ses attraits, mais celui qui accomplit la volonté de Dieur demeure éternellements.

18 Mes enfants, la dernière heuret a commencé. Vous avez appris qu’un « anti-Christ » doit veniru. Or, dès à présent, beaucoup d’antichrists sont làv. Voilà pourquoi nous savons que nous sommes entrés dans la dernière heure.

19 Ces adversaires du Christ sont sortis de chez nousw mais, en réalité, ils n’étaient pas des nôtresx. Car, s’ils avaient été des nôtres, ils seraient restés avec nous. Mais ils nous ont quittés pour qu’il soit parfaitement clair que tous ne sont pas des nôtres.

Vous êtes bien enseignés

20 Vous, au contraire, vous avez reçuy le Saint-Espritz dont celui qui est saint vous a oints, et vous connaissez tous la véritéa.

21 Si je vous écris, ce n’est pas parce que vous ne connaissezb pas la vérité, mais parce que vous la connaissez, et qu’aucun mensonge ne vient de la vérité.

22 Alors qui est le menteur ? C’est celui qui nie que Jésus est le Christ. Car « l’anti-Christ », c’est celui qui refuse de reconnaître le Père et le Filsc.

23 Tout homme qui nie que Jésus est le Fils de Dieu ne connaît pas non plus le Pèred. Celui qui reconnaît que Jésus est le Fils de Dieu connaît aussi le Père.

24 C’est pourquoi, tenez-vous soigneusement à l’enseignement que vous avez reçu dès le commencemente. Si ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous, vous demeurerez aussi unis au Fils et au Pèref.

25 Et voici ce qu’il vous a promis : la vie éternelleg.

26 C’est au sujet de ceux qui vous entraînent dans l’erreurh que je vous écris ces choses.

27 Quant à vousi, l’Espritj dont vous avez été oints par le Christk demeure en vous. Vous n’avez donc pas besoin que l’on vous instruise, car cet Esprit dont vous avez été oints vous enseigne touta. Ce qu’il enseigneb est vrai, il ne ment pas. Restez donc attachés à cet enseignement tel que vous l’avez reçu de l’Esprit.

28 Mes enfantsc, demeurez attachés au Christd pour qu’au moment où il paraîtrae, nous soyons remplis d’assurancef et que nous ne nous trouvions pas tout honteux loin de luig au moment de sa venue.

L’enfant de Dieu ne s’adonne pas au péché

29 Vous savez que le Christ est justeh ; reconnaissez, par conséquent, que tout homme qui accomplit ce qui est juste est né de luii.