Opera Biblica, la Bible en Application

web apps, applications web
entrer, connexion
 

1 Corinthiens 1

Salutation

1 Paul, appelé, par la volonté de Dieua, à être un *apôtre de Jésus-Christb, et le frère Sosthènec,

2 saluent l’Eglise de Dieud établie à Corinthee, ceux qui ont été *purifiés de leurs péchés dans l’union avec Jésus-Christf et qui sont appelésg à appartenir à Dieu, ainsi que tous ceux qui, en quelque lieu que ce soit, font appelh à notre Seigneur Jésus-Christi, leur Seigneur aussi bien que le nôtre.

3 Que la grâce et la paix vous soient accordées par Dieu notre Père et par le Seigneur Jésus-Christj.

Paul remercie Dieu au sujet des Corinthiens

4 Je ne cesse d’exprimer ma reconnaissance à mon Dieuk à votre sujet pour la grâce qu’il vous a accordée dans l’union avec Jésus-Christl.

5 En effet, vous avez été comblés en luim dans tous les domainesn, en particulier celui de la parole et celui de la connaissanceo,

6 dans la mesure même où la vérité dont le Christ est le témoinp a été fermement établie chez vousq.

7 Ainsi, il ne vous manque aucun don de la grâce diviner tandis que vous attendez le moment où notre Seigneur Jésus-Christ apparaîtras.

8 Lui-même, d’ailleurs, vous rendra forts jusqu’à la fint, pour que vous soyez irréprochablesu au jour de notre Seigneur Jésus-Christv.

9 Car Dieu, qui vous a appelésw à vivre en communion avec son Fils, notre Seigneur Jésus-Christx, est fidèley.

LES DIVISIONS DANS L’ÉGLISE

Les divisions à Corinthe

10 Il faut cependant, frères, que je vous adresse une recommandation instantez, et c’est au nom de notre Seigneur Jésus-Christa que je le fais. Vivez tous ensemble en pleine harmonie ! Ne laissez pas de division s’introduire entre vousb ! Soyez parfaitement unisc en ayant une même conviction, une même façon de penserd !

11 En effet, mes frères, j’ai été informé par les gens de la maisone de Chloé que la discorde règne parmi vous.

12 Voici ce que je veux dire : chacun de vous tient ce type de langage : « Moi, je suis pour Paulf ! » ou : « Moi, pour Apollosg ! » ou : « Moi, pour Pierrea ! » ou encore : « Et moi, pour le Christb ! »

13 Voyons : le Christ serait-il diviséc ? Paul aurait-il été crucifié pour vous ? Ou bien est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisésd ?

14 Je remercie Dieu de n’avoir baptisé aucun de vous, sauf Crispuse et Gaïusf.

15 Personne, en tout cas, ne peut prétendre avoir été baptisé en mon nom.

16 – Ah si ! J’ai baptisé encore les gens de la maisong de Stéphanash. A part ceux-là, je crois n’avoir baptisé personne.

17 Car ce n’est pas pour baptiser que le Christ m’a envoyéi, c’est pour proclamer la Bonne Nouvellej. Et cela, sans recourir aux arguments de la sagesse humainek, afin de ne pas vider de son sensl la mort du Christ sur la croix.

La sagesse des hommes et la folie de Dieu

18 En effet, la prédication de la mort du Christ sur une croix est une foliem aux yeux de ceux qui se perdentn. Mais pour nous qui sommes *sauvéso, elle est la puissance même de Dieup.

19 N’est-il pas écrit : Je détruirai la sagesse des sages et je réduirai à néant | l’intelligence des intelligentsq ?

20 Où est le sager ? Où est le *spécialiste de la Loi ? Où est le raisonneur de ce mondes ? Dieu n’a-t-il pas changé en foliet la sagesse du monde ?

21 En effet, là où la sagesse divineu s’est manifestée, le mondev n’a pas reconnu Dieu par le moyen de la sagesse. C’est pourquoi Dieu a jugé bon de sauverw ceux qui croientx, par un message qui paraît annoncer une folie.

22 Oui, tandis que, d’un côté, les *Juifs réclament des signes miraculeuxy et que, de l’autre, les Grecs recherchent « la sagesse »,

23 nous, nous prêchons un Christ mis en croixz. Les Juifs crient au scandalea. Les Grecs, à l’absurditéb.

24 Mais pour tous ceux que Dieu a appelésc, qu’ils soient Juifs ou Grecsd, ce Christ que nous prêchons manifeste la puissancee et la sagessef de Dieug.

25 Car cette « folieh » de Dieu est plus sage que la sagesse des hommes, cette « faiblessei » de Dieu est plus forte que la force des hommesj.

26 Considérez donc votre situation, frères : qui êtes-vous, vous que Dieu a appelésk à lui ? On ne trouve parmi vous que peu de sagesl selon les critères humainsm, peu de personnalités influentes, peu de membres de la haute sociétén !

27 Non ! Dieu a choisio ce que le monde considère comme une foliep pour confondre les « sages », et il a choisi ce qui est faible pour couvrir de honte les puissantsq.

28 Dieu a porté son choix sur ce qui n’a aucune noblesse et que le monde mépriser, sur ce qui est considéré comme insignifiants, pour réduire à néant ce que le monde estime important.

29 Ainsi, aucune créature ne pourra se vanter devant Dieut.

30 Par lui, vous êtes unis au Christ, qui est devenu pour nous cette sagesseu qui vient de Dieu : en Christa, en effet, se trouvent pour nous l’acquittementb, la *purificationc et la libérationd du péché.

31 Et il en est ainsi pour que soit respecté ce commandement de l’Ecriture : Si quelqu’un veut éprouver de la fierté, qu’il place sa fierté dans le Seigneure.